Objet: La lettre d'information FLEGT UE de l'EFI, mai/juin 2012
Load images

Des nouvelles bimestrielles sur les efforts communs de l´UE et de ses pays partenaires et institutions pour combattre l´exploitation illégale des forêts et pour mettre en œuvre le Plan d´Action de l´UE pour l´Application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT), compilés par l'EFI en coopération avec le Programme d´Appui ACP FLEGT de la FAO et la Commission européenne.

Accords de partenariat volontaire (APV) FLEGT – des nouvelles d’Amérique centrale et du Sud
APV FLEGT – des nouvelles d’Afrique
APV FLEGT – des nouvelles d'Asie
Dialogue lié au FLEGT
FLEGT et questions intersectorielles – Rapports de réunion
Actualités du FLEGT : Publications – évènements à venir – nouvelles
Actualités du Programme d’appui ACP-FLEGT
 

Accords de partenariat volontaire (APV) FLEGT – des nouvelles d’Amérique centrale et du Sud :

 

Honduras

Le Honduras est le premier pays d’Amérique à entamer un processus de négociation d’Accord de partenariat volontaire (APV). « La forêt est un trésor, mais nous devons permettre qu’elle soit utilisée de manière » a affirmé le Ministre Directeur du Honduras, M. Trinidad Suazo, à Bruxelles, le 27 avril.


Le Honduras et l’Union européenne ont accepté de commencer des préparatifs internes pour négocier formellement l’APV. Le Commissaire européen à l’Environnement Janez Potočnik a rencontré à Bruxelles, le 27 avril, le Ministre Directeur de l’Institut national pour la conservation et le développement de la forêt, des aires protégées et de la vie sauvage, M. José Trinidad Suazo Bulnes. L’accord bilatéral que les deux parties espèrent signer garantira que les produits de bois et dérivés du bois exportés vers l’Union européenne sont légaux et vérifiables conformément aux statuts du Honduras.


« Le FLEGT est un processus participatif à grande échelle. Nous avons organisé trois ateliers afin de s’assurer que la société civile, notamment les communautés autochtones et le secteur privé, était intéressée par ce processus. Et elle l’est vraiment non seulement de par la quantité de bois que nous exportons vers l’Europe, mais plutôt en termes d’image. Lorsque les gens voient du bois commercial issu de nos forêts, ils l’associent automatiquement à la déforestation, et nous voulons changer cette image auprès du public » a ainsi affirmé le Ministre Trinidad Suazo.


 
Potocnik_Suazo_Bulnes_c_European Union_2012-p-020820-00-02h_h375px.jpg : 74.701171875Kb 

Le Commissaire européen à l’Environnement Janez Potočnik rencontre le Ministre Directeur de l’Institut national pour la conservation et le développement de la forêt, des aires protégées et de la vie sauvage, M. José Trinidad Suazo Bulnes, à Bruxelles, le 27 avril.


Guyane

La Guyane a entamé des négociations officielles pour la signature d’un APV avec l’Union européenne. Le Commissaire européen au Développement, Andris Piebalgs, a accepté la requête formulée en Mars par le gouvernementde la Guyane, où le pays exprimait officiellement son intention de rejoindre l’initiative FLEGT. La Guyane et la Commission européenne commenceront bientôt leurs discussions officielles et se mettront d’accord sur les prochaines étapes.


 


Retour ^

APV FLEGT – des nouvelles d’Afrique :

 

République centrafricaine et Libéria

L’Union européenne a ratifié les Accords de partenariats volontaires bilatéraux entre la République centrafricaine et l’Union européenne ainsi qu´entre le Libéria et cette dernière. Le 15 mai, le Conseil de l’Europe a en effet décidé de conclure un APV avec la République centrafricaine et le Libéria, une décision approuvée par le Parlement européen le 19 avril. Les APV seront publiés dans le Journal officiel de l’Union européenne.

L’APV entre la République centrafricaine et l’Union européenne entrera en vigueur lorsque les deux parties auront communiqué qu’elles ont achevé leur processus de ratification. L’entrée en vigueur pourrait être effective dès cet été.

L’APV entre le Libéria et l’Union européenne entrera en vigueur lorsque le Libéria aura ratifié l’Accord. L’APV a été soumis au Parlement du Libéria en avril. Cependant, la République centrafricaine et le Libéria ont déjà commencé à mettre en œuvre leurs Systèmes de vérification de la légalité de l’APV.

Pour plus d’informations sur la portée et les détails des APV bilatéraux, vous pouvez consulter les Notes d’information sur l’APV en République centrafricaine et au Libéria.

 

The Republic of Congo

Le tout nouveau site Internet de l’APV FLEGT de la République du Congo est maintenant accessible à l’adresse suivante : http://www.apvflegtcongo.org/ avec le nouveau logo APV FLEGT. ROC_APV-FLEGTlogo.png : 19.0087890625Kb


La première lettre d’information électronique bimensuelle APV-FLEGT a également été publiée. Le premier numéro se focalise sur les objectifs de l’APV en République du Congo, le processus d’application de l’APV et les principales parties prenantes. Ce bulletin d’information électronique est destiné à faciliter le flux d’informations entre les différents acteurs et à stimuler le débat sur l’APV. Il peut également être utilisé pour diffuser des informations sur les futurs appels d’offres liés au FLEGT, les principaux évènements et autres sujets pertinents.

Pour s’abonner à ce bulletin d’information électronique, veuillez contacter M. Taty, Directeur de la communication et de la vulgarisation du Ministère des forêts, à l’adresse suivante : despresaurelientaty @ yahoo.fr.

 


Retour ^

APV FLEGT – des nouvelles d'Asie :

 

Vietnam

En avril, lors d’une réunion conjointe d’experts, le Vietnam a présenté la dernière version de son Système de vérification de la légalité du bois, ainsi que la cinquième version de sa définition de la légalité.

Lors de cette réunion, le Vietnam a confirmé sa volonté que le Système de vérification de la légalité du bois couvre tous ses marchés et pas seulement les exportations vers l’Union européenne. En outre, cette version provisoire du Système de vérification a introduit le concept de gestion des risques pour la vérification des opérateurs. Plusieurs questions en suspens ont été identifiées et débattues, parmi lesquelles la terre, le travail, la gestion du bois confisqué, la vérification des importations, l’audit indépendant, la nature et le rôle des organismes de délivrance des licences ainsi que la participation des organisations de la société civile.

Les participants à cette réunion se sont mis d’accord pour organiser une visite de vérification sur le terrain afin de mieux comprendre les éléments des chaînes d’approvisionnement des produits dérivés du bois au Vietnam – les opérateurs et leurs procédures – et les différentes activités de vérification menées par les organismes gouvernementaux. Cette visite sera menée par une équipe conjointe rassemblant des professionnels du Mécanisme FLEGT UE de l’EFI et du Vietnam, et fournira des informations sur les négociations actuelles de l’APV. Elle devrait se dérouler en juin.

En mai, une neuvième vidéoconférence entre le Vietnam et l’Union européenne impliquant les principaux négociateurs (M. Ha Cong Tuan et M. Hugo-Maria Schally) a permis aux deux parties de reconfirmer leur intention de conclure des négociations APV avant mars 2013, et de parvenir sur ce sujet à un accord sur une feuille de route révisée. Les nouvelles activités ajoutées à la feuille de route incluent, entre autres, une formation et une consultation avec des ONG sur la définition de la légalité (en juin) et la participation du Vietnam à la 20ème Réunion de mise à jour et de consultation avec les parties prenantes sur l’exploitation illégale du bois de Chatham House, à Londres (en juillet).

 


Retour ^

Dialogue lié au FLEGT :

 

République démocratique populaire du Laos

Le 28 février, le gouvernement de la République démocratique populaire Lao a déclaré son intention d’entamer des négociations d’Accord de partenariat volontaire FLEGT avec l’Union européenne, par le biais d’une lettre signée par les trois Ministres responsables de la foresterie et du bois. Lors de la Semaine FLEGT à Bruxelles en avril, le vice-Responsable de la Délégation du Laos a réaffirmé cette intention. Suite à des discussions entre la Commission européenne et la République démocratique populaire du Laos en avril pour planifier des négociations, le Laos se prépare maintenant aux discussions à venir. Des discussions bilatérales sur les prochaines mesures à prendre et la planification de la première session de négociations sont en cours.

 


Retour ^

FLEGT et questions intersectorielles – Rapports de réunion :

 

Les professionnels du FLEGT présentent les APV lors de la Semaine FLEGT

La Commission européenne a organisé la 7ème Réunion annuelle de coordination FLEGT, ou Semaine FLEGT, du 23 au 27 avril à Bruxelles, au cours de laquelle les professionnels du FLEGT et des experts de la gouvernance forestière ont rencontré le personnel des Délégations européennes et des représentants du secteur privé et de groupes de la société civile pour évaluer les progrès réalisés quant à l’application du Plan d’action FLEGT, en particulier dans les pays où les APV sont en cours d’application ou de négociation. Veuillez cliquer ici pour plus d’informations sur les évènements de la semaine.

EC_Interactive_Worldmap_FLEGT_Projects_200.jpg : 38.923828125KbPendant les premiers deux jours, le personnel des Délégations européennes et des organisations de développement des pays membres de l’Union européenne ont participé à une formation intitulée « FLEGT : de la théorie à la pratique ». Le personnel de la Commission européenne et les personnes ressources de l’EFI ont fourni des informations détaillées à leurs collègues sur l’initiative FLEGT et notamment sur le processus de négociation APV FLEGT, l’application des APV et le Règlement européen sur le bois.

La deuxième partie de la semaine a permis à presque 100 représentants de projets et programmes liés au FLEGT dans le monde entier d’obtenir informations les plus récentes sur le sujet, de partager leurs expériences et de cultiver leur réseau. La Commission a réalisé une carte interactive très utile des projets FLEGT en cours. Vous pouvez visionner cette carte ici.


Atelier technique sur la légalité du bois en Chine

Un atelier technique sur la légalité du bois en Chine s’est tenu les 23-24 mai à Beijing, en Chine. 14_China_workshop_Wang Guangxin_EFI_small.jpg : 42.8876953125KbL’atelier était organisé conjointement par le Centre pour le commerce international des produits forestiers de l’Administration forestière publique, The Nature Conservancy (TNC), le Programme régional de soutien FLEGT Asie de l’EFI et le World Wide Fund for Nature (WWF).
Cet atelier a offert aux participants une compréhension plus systématique et profonde des exigences des principaux marchés d’exportation en termes de légalité du bois, et les effets que ces exigences ont sur les entreprises chinoises qui adoptent des mesures spécifiques pour s’adapter à ces derniers . Environ 40 participants de gouvernements, ONG, organisations internationales, entreprises forestières et institutions de recherche ont participé à l’événement. L’EFI a réalisé une présentation sur « Les éléments, les processus, les progrès et les défis des Accords de partenariat volontaire FLEGT ». 


Le 3ème atelier sous-régional sur le Système de vérification de la légalité du bois prévu pour début 2013, en collaboration avec l’ASEAN

Lors de la 11ème réunion du Groupe de travail sur l’Initiative pour la certification du bois PAN-ASEAN, organisée les 22-23 mai à Luang Prabang, au Laos, le Programme régional de soutien FLEGT Asie de l’EFI a été désigné pour organiser le 3ème atelier sous-régional sur le Système de vérification de la légalité du bois début 2013, en collaboration avec le Secrétariat de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est). Cet atelier fera suite aux deux ateliers précédents qui s’étaient tenus à Hanoi, au Vietnam, en 2010 et à Sabah, en Malaisie, en 2011. En outre, l’EFI a été désigné pour entamer une étude d’évaluation sur la coopération douanière entre les différents États membres de l’ASEAN.


Atelier de l’OIBT sur les technologies de traçabilité du bois

Un atelier sur les technologies de traçabilité du bois a été organisé par l’Organisation internationale des bois tropicaux, en collaboration et grâce au financement du gouvernement du Japon, du Conseil malaisien de certification du bois, de la Banque mondiale/PROFOR et du FLEGT Asie. L’atelier a eu lieu les 15-17 mai à Kuala Lumpur, en Malaisie, et a réuni plus de 70 participants.

Les objectifs de l’atelier étaient de partager les expériences dans l’application des technologies de traçabilité du bois pour la gouvernance forestière. Les participants ont étudié comment la traçabilité du bois pouvait les aider à combattre l’exploitation illégale et le commerce de bois illégal, et également comment ces technologies pouvaient être utilisées par ceux qui veulent se conformer aux exigences d’instruments tels que le FLEGT et la CITES. Le programme et une synthèse de l’atelier sont disponibles ici.


Consultation multipartite en Malaisie

Des consultations/séances d’informations spéciales sur l’APV en Malaisie ont commencé en 2007 entre les parties prenantes, et trois consultations multipartites de niveau national ont été organisées par le gouvernement malais entre mars et mai de cette année. Le 26 avril, la 7ème Consultation multipartite s’est tenue à Kuala Lumpur. Le Programme de soutien régional du FLEGT Asie de l’EFI a encouragé la participation de plusieurs acteurs malais issus de la société civile.

Atelier international sur la technologie de traçabilité du bois à Kuala Lumpur

Bioversity International a organisé un atelier de lancement pour son Projet de technologie de traçabilité du bois (Identification des espèces d’arbres et de l’origine géographique) à Kuala Lumpur, les 24-25 avril. Le projet, qui s’étend de novembre 2010 à décembre 2014, facilitera l’application pratique d’outils innovants de traçabilité du bois en se basant sur l’ADN et les marqueurs isotopes stables. Ce projet est financé par le Ministère fédéral allemand de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection du consommateur.

Ce projet vise à établir un mécanisme de coordination et de mise en réseau entre les scientifiques, les experts et les institutions travaillant sur l’identification des espèces, et à :

  • Mettre en place des directives acceptées pour le prélèvement d’empreintes génétiques et isotopiques stables ;
  • Élaborer des systèmes d’accréditations pour les laboratoires privés et publics disposés à travailler sur le terrain ;
  • Déterminer une liste d’espèces d’arbres prioritaires ;
  • Mettre en place une base de données en ligne avec des données géo-référencées sur la structure génétique et isotopique stable d’espèces d’arbres sélectionnées et établir un accord pour le partage de données.

L’objectif principal est de créer un Réseau mondial de traçabilité du bois, qui sera une base de données mondiale en ligne où seront inscrits les marqueurs génétiques et isotopiques stables des espèces d’arbres les plus communément vendues. Cet outil viendra compléter les mécanismes existants pour le suivi du bois. La base de données de ce Réseau mondial de traçabilité du bois permettra ainsi aux importateurs de vérifier l’espèce et l’origine géographique précises du bois et des produits dérivés.

Conférence internationale sur la foresterie et l’économie verte, Beijing

La conférence, qui s’est tenue les 19 et 20 avril, était organisée par le Centre de coopération sur la foresterie internationale de l’Administration forestière publique chinoise, l’Économie forestière, le Centre de recherche sur le développement de l’Administration forestière publique et la Commission économique sur la foresterie mondiale, ainsi que la Société chinoise de la foresterie économique, et était parrainée par plusieurs organisations internationales.

Environ 160 participants issus de gouvernements, d’ONG, d’organisations internationales et d’universités originaires de 14 pays ont participé à la conférence. Les différents intervenants ont donné leur avis sur la foresterie et l’économie verte, et ont partagé leurs expériences tirées d’exemples sur le terrain du monde entier. M. Arnaud Brizay, de la Section Foresterie et bois de la FAO/UNECE a fait un discours remarqué sur « Le secteur forestier européen dans une économie verte » et le Dr. Promode Kant, Directeur de l’Institut de l’économie verte à New Delhi, en Inde, a parlé de « La pratique de l’économie verte en Inde ».

 

Séminaire sur les évolutions commerciales au Japon

Le 23 mars, un Séminaire sur « Les nouvelles évolutions internationales du commerce du bois légal » a été organisé par la Délégation européenne au Japon et le Centre européen-japonais pour la coopération industrielle à Tokyo. Le Programme de soutien régional pour le FLEGT Asie de l’EFI a participé à l’organisation de cet évènement. Ce séminaire a permis d’avoir un aperçu des dernières évolutions générales du commerce de bois légal, et un débat a été organisé sur les principaux marchés mondiaux de produits forestiers. La présence de l’EFI à Tokyo a également fourni l’occasion d’informer plusieurs députés, membres de la société civile et d’organisations de consommateurs et représentants de l’industrie sur l’Initiative FLEGT. Des séances d’information ultérieures sur le FLEGT ont été organisées avec l’Union européenne, l’Agence forestière et le Ministère de l’environnement.


Atelier sur la planification stratégique pour la foresterie dans le Sud-est asiatique

L’ASEAN et la FAO ont organisé les 21-23 mars à Chiang Mai, en Thaïlande, un atelier de planification stratégique pour la foresterie dans le Sud-est asiatique. Le Programme de soutien régional pour le FLEGT Asie de l’EFI a participé à une présentation sur « L’évolution des marchés et des exigences nationales liée au FLEGT, à la Loi américaine Lacey et aux politiques publiques d’appels d’offres ». Les principales conclusions de l’atelier étaient axées sur quatre priorités thématiques, plus étroitement liées à l’Initiative FLEGT et qui sont :

1. La planification d’investissements responsables dans les zones forestières
2. La participation de la société civile dans la foresterie
3. Le commerce légal de produits forestiers
4. La coopération régionale sur les accords internationaux touchant à la foresterie

Le rapport global sur l’atelier peut être consulté ici.

 


Retour ^

Actualités du FLEGT : Publications – évènements à venir – nouvelles :

 

Ghana_Annual_Implementation_Report-09-10.png : 120.8935546875KbPublications

Publication du premier rapport d’avancement annuel Ghana-UE

Le Rapport d’avancement annuel 2009-2010 sur l’application de l’APV entre le Ghana et l’Union européenne a été publié et est disponible en ligne. Ce rapport est le premier d’une série destinée à informer le public sur le processus de mise en œuvre.


Faire avancer la gouvernance forestière

Le dernier numéro du bulletin d’information électronique de l’ETFRN (N°53) montre que les APV, le REDD+ et d’autres instruments internationaux sont des facteurs importants d’amélioration de la gouvernance dans le secteur forestier. Les 29 articles écrits par divers experts travaillant sur ces instruments montrent, au travers d’une belle diversité d’exemples, comment la gouvernance forestière a été abordée dans différents contextes. La publication est disponible ici

 

Publication des études préliminaires sur le FLEGT

Dans le cadre du rôle de collecte d’informations de l’EFI, plusieurs études préliminaires sur la gouvernance forestière, les marchés et le commerce ont été menées dans la région. Les études publiées incluent désormais : la Chine, Brunei, la Malaisie, Myanmar, le Laos, le Timor de l’Est et le Vietnam et Vietnam.


Publication du rapport sur les consultations avec les parties prenantes du secteur des forêts et lié aux forêts en Malaisie

Le rapport « Cartographie des consultations avec les parties prenantes du secteur des forêts et lié aux forêts » établit l’inventaire des consultations avec les parties prenantes menées entre début 2000 et mi-2011. Cet exercice cartographique est destiné à servir de point de départ pour améliorer la coordination des différentes consultations dans des contextes différents, et à tirer les enseignements afin d’améliorer le processus de consultation avec les parties prenantes par un meilleur accès à l’information et au partage des connaissances. Le rapport est disponible ici.

 

Publication du rapport sur les mécanismes de coordination de mise en œuvre du Système de vérification de la légalité du bois en Malaisie

Ce rapport offre une analyse détaillée des zones où des améliorations dans la mise en œuvre du Système de vérification de la légalité du bois en Malaisie sont nécessaires. Il dresse également une liste de recommandations pour améliorer les mécanismes de communication entre les différents organes impliqués dans la mise en œuvre du Système de vérification de la légalité du bois en Malaisie. Le rapport est disponible ici.



Évènements à venir

20ème réunion de mise à jour et consultation avec les parties prenantes sur l’exploitation illégale du bois de Chatham House

La 20ème réunion de mise à jour avec les parties prenantes sur l’exploitation illégale du bois aura lieu les 5-6 juillet. L’inscription à cet évènement peut se faire par le biais d’un formulaire en ligne ou par courrier électronique. Un programme provisoire a été publié, et plus de détails sur la réunion seront rendus disponibles sur le site internet www.illegal-logging.info  au fur et à mesure.

 

Expériences des processus d’APV FLEGT dans les pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale : appel à présentations

Le Programme d’appui ACP-FLEGT, en partenariat avec la Commission forestière du Ghana et le Mécanisme FLEGT de l’UE sollicite des présentations pour un atelier régional sur « Les expériences de processus APV FLEGT dans les pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale », prévu le 23-25 octobre à Accra, au Ghana. Le principal objectif de cet atelier est de rassembler les parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre des processus d’APV FLEGT en Afrique de l’Ouest et Centrale, afin de partager et de débattre des expériences et des leçons tirées.

Pour soumettre vos présentations, veuillez envoyer un résumé incluant le nom de l’auteur, son affiliation et son titre, le titre de la présentation, son sujet et adresser le tout à Mme Sophie Lemaitre (sophie.lemaitre @ fao.org) et Mme Rhoda Kwarteng (rapak5580 @ yahoo.com) le 22 juin 2012 au plus tard. Veuillez vous référer au site Internet ACP FLEGT pour plus d’informations.


Nouvelles

Rejoignez le Groupe FLEGT au sein de la communauté Capacity4Dev.eu

Devenez membre de Capacity4Dev.eu, la communauté en ligne destinée aux professionnels du développement, et demandez à adhérer au Groupe FLEGT pour contribuer et partager vos connaissances et expériences sur le FLEGT. L’objectif du Groupe FLEGT est d’améliorer la coordination sur l’application des politiques FLEGT, de partager les informations sur les événements FLEGT dans le monde et de permettre un partage des connaissances facilité et décentralisé.

Ce Groupe cible le personnel de la Commission européenne/Service européen pour l’action extérieure, le personnel et les spécialistes des États Membres de l’UE travaillant sur le FLEGT, les organisations et gouvernements partenaires et les bénéficiaires des projets liés au FLEGT. Une fois que vous faites partie du Groupe, vous pouvez partager vos informations sur les évènements à venir, écrire sur le blog sur des sujets liés au FLEGT et contacter des collègues liés au FLEGT.


Nouvelle vidéo EFI sur les liens entre les APV et la réduction de la pauvreté

Dans son travail de recherche, le Dr. Mary Hobley a constaté que les APV étaient des instruments intéressants pour lutter contre la pauvreté. Vous pouvez voir la vidéo EFI de sa présentation lors de la 19ème Réunion de mise à jour et de consultation avec les parties prenantes sur l’exploitation illégale du bois de Chatham House, à Londres, en février 2012.

Cette vidéo, qui dure environ 20 minutes, souligne les principaux points d’une étude menée par le Dr. Mary Hobley et le Dr. Marlène Buchy et qui avait été commandée par le Mécanisme FLEGT de l’UE. Elle illustre le caractère multidimensionnel de la pauvreté et énumère les conditions ultérieures nécessaires à la réduction de la pauvreté dans les forêts.

Les chercheurs ont notamment remarqué que les processus et le contenu des APV FLEGT incluaient des éléments qui les rendent susceptibles de lutter contre la pauvreté.
Le Dr. Hobley nous explique comment ces éléments peuvent devenir des mesures de protection sociales et conclut que les APV constituent une occasion prometteuse pour apporter un certain nombre d’éléments réduisant la pauvreté et garantissant les moyens de subsistance des populations vivant dans les forêts.


Transparency International Malaisie lance son site Internet pour réduire l’exploitation illégale du bois

Transparency International Malaisie a lancé un site Internet innovant et facile d’utilisation pour les Malais qui cherchent à réduire l’exploitation illégale du bois. Ce site Internet permet notamment aux populations de surveiller les forêts tropicales et d’alerter les autorités lorsqu’elles remarquent des activités suspectes.
Selon le Directeur exécutif Alan Kirupakaran, la coopération avec la Commission malaise de lutte contre la corruption et l’utilisation d’outils simples comme Google Earth permettront au public de participer activement à la protection des forêts. Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

 

Le Ministre malais presse les importateurs de bois de faire attention aux nouvelles exigences du marché

Lors du dîner du premier anniversaire de l’Association malaise du forum de l’industrie du bois, le Ministre des industries de plantation et des matières premières, M. Tan Sri Bernard Dompok, a mis en garde les exportateurs de produits dérivés du bois malais contre la demande croissante de bois légal sur les principaux marchés, et leur a conseillé de prendre les mesures appropriées pour se conformer à ces nouvelles règles. Ces marchés incluent les États-Unis, l’Australie et l’Union européenne. L’article en entier peut être lu ici.

 


Retour ^

Actualités du Programme d’appui ACP-FLEGT :

FAOsmalllogo1.jpg : 4.40625Kb

 

Atelier de lancement du projet avec UNICONGO en République du Congo

UNICONGO, avec l’appui du Programme d’appui ACP-FLEGT, met en œuvre un projet qui a pour objectif d’accompagner trois entreprises pilotes dans leur mise en conformité avec le système national de traçabilité. Un diagnostic du système de traçabilité de ces entreprises a récemment été opéré. Les résultats de ce diagnostic ont été partagés lors de l’atelier de lancement qui s’est déroulé le 18 mai à Pointe-Noire.


Soutien aux processus FLEGT en Afrique de l’Est

Le Programme d’appui ACP-FLEGT ranime un effort régional pour analyser et soutenir les processus FLEGT en Afrique de l’Est. Le programme soutient des projets au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie et au Mozambique afin d’analyser et d’aborder les problèmes de production illégale, de mouvements transfrontaliers et de commerce de produits dérivés du bois. Associé à l’appui actuel de l’Union européenne sur les mouvements de bois en Afrique de l’Est, ce soutien aux projets de niveau national permettra d’organiser un atelier régional fin 2012 afin d’analyser les processus FLEGT à ce jour, et d’établir les priorités à venir.


Evaluation des processus FLEGT et REDD+ en République Démocratique du Congo

Le WWF, en partenariat avec le CEDEN et soutenu par le gouvernement de la République Démocratique du Congo, le Programme d’appui ACP-FLEGT et le REDD des Nations Unies, organise un atelier sur les enseignements tirés des processus FLEGT et REDD+ en République Démocratique du Congo. L’atelier aura lieu du 19 au 21 juin et rassemblera des administrations et des acteurs locaux, afin qu’ils puissent échanger sur leurs expériences liées au FLEGT et au REDD, les défis à venir et les synergies possibles entre les programmes. Plus d’informations sont disponibles ici.


Plus d’informations, visitez le site Internet du Programme d’appui ACP-FLEGT de la FAO : www.fao.org/forestry/acp-flegt/fr/.

 


Retour ^
 

Si vous désirez soumettre des informations sur des activités relatives au programme FLEGT de l´UE ou des commentaires à vocation éditoriale, merci de les envoyer à info(at)euflegt.efi.int

Cette lettre d´information est disponible en anglais, en français et en espagnol. Il est possible de s´abonner en ligne sur http://news.efi.int/newsletter/subscribe.

Le processus de l´UE pour l´Application des réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) a été initié en 2003 avec la publication du Plan d´Action FLEGT. Il répond aux questions relatives aux réformes de gouvernance et au renforcement des capacités, avec le soutien d´actions destinées à réduire la consommation de bois obtenu illégalement dans l´UE et, à terme, sur les principaux marchés consommateurs ailleurs dans le monde. Documents additionnels: Conclusions du Conseil (2003), Règlement du Conseil sur le programme d´autorisations FLEGT (2005).

La Mécanisme UE FLEGT de l´Institut Européen de la Forêt (EFI) soutient la mise en œuvre du Plan d´Action FLEGT de l´UE et est financé par l´Union européenne, les gouvernements de l´Allemagne, de l´Espagne, de la Finlande, de la France, des Pays-Bas et du Royaume-Uni. Le Mécanisme conduit actuellement des actions en Afrique, en Asie et en Amérique centrale et du sud.

Cette publication a été produite avec l'aide de l'Union européenne. Le contenu de cette publication ne peut pas être considéré comme reflétant l´avis officiel de l´Union européenne.

Pour plus d´informations, visitez: http://www.euflegt.efi.int et http://www.efi.int/portal/projects/flegt/